Quel est le rôle du CNG dans la carrière hospitalière du médecin ?

2 décembre 2019 | Carrière médicale

Si vous êtes étudiants en médecine ou encore médecin généraliste, pédiatre, anesthésiste, gériatres ou urgentiste potentiellement intéressé par la recherche ou changer d’emploi, le CNG est une institution pouvant vous intéresser. Cet établissement public administratif du ministère de la santé gère le statut et les ressources humaines des médecins hospitaliers intégrant la fonction publique pour y faire carrière.

Les missions du CNG en général

Le CNG ou Centre National de Gestion des praticiens hospitaliers organise les concours administratifs et médicaux nationaux, gère les directeurs de la fonction publique hospitalière et les praticiens hospitaliers.

L’aide apportée aux praticiens hospitaliers en particulier

Le CNG aide les futurs praticiens hospitaliers à exercer leur métier dans des régions en sous-densité ou dans des spécialités médicales ou odontologiques manquant de personnel. Les étudiants et internes en médecine et en odontologie peuvent candidater à partir de leur deuxième année d’études. Dans le cadre de ce fonctionnement, les étudiants concernés perçoivent alors une allocation de 1 200 euros brut. Ils doivent s’engager en contrepartie à exercer en tant que salarié ou à titre libéral dans une zone ou l’offre odontologique ou médicale a besoin de ces praticiens. Ces étudiants doivent aussi s’engager au minimum pendant 2 années.

L’implication du CNG dans ce dispositif

Le CNG assure avec les universités et les agences régionales de santé la réception des listes de candidats qui auront été sélectionnés par les UFR. Il assure aussi la publication de la liste des lieux d’exercice, la signature des contrats, la notification du versement de l’allocation ainsi que le suivi du praticien jusqu’à la fin de son engagement et la gestion des situations particulières pendant la durée du contrat.

La recherche d’affectation, une mission importante du CNG

La recherche d’affectation des praticiens est au cœur des missions effectuées par le CNG. Le dispositif mis en place conseille, oriente et accompagne les professionnels pendant une durée maximale de deux années. Ainsi, sont proposés aux personnes concernées des bilans professionnels et l’envoi en missions de remplacement ou de conseil par exemple. Ces missions sont souvent assurées avec l’aide d’un tuteur si l’accompagnement est spécifique.

Le recrutement des praticiens hospitaliers

Le CNG s’occupe de la gestion des praticiens hospitaliers en organisant deux tours de recrutement par an qui ont lieu au printemps et à l’automne. Les avis de vacances de postes de praticiens sont alors publiés et accessibles sur le site. En fonction des postes vacants, il est indiqué qui peut candidater. Les praticiens admissibles suivent alors les modalités de dépôt des candidatures. Il existe deux dossiers de candidature : celui des praticiens hospitaliers titulaires pour les mutations et réintégrations et le dossier de candidature des lauréats de concours.

Les nominations

Le chef de pôle et le directeur proposent des candidats. Elles sont transmises avec l’avis du président de la commission médicale d’établissement. Une fois que ces propositions sont effectives, les arrêtés de nominations sont adressés aux praticiens concernés. Une copie est transmise à l’établissement où ils sont affectés et aux divers établissements pour ceux qui ont été mutés. Les décisions de nominations sont effectuées mi-juin pour le recrutement de printemps et à la mi-décembre pour celui d’automne.

Le CNR et le classement dans la carrière d’un praticien hospitalier

Le classement de la carrière du praticien hospitalier est également un point important. Les établissements publics de santé transmettent des procès-verbaux d’installation et des attestations de fonction que renvoient les praticiens nouvellement nommés. Les dossiers sont alors traités par ordre d’arrivée. En général, le premier traitement est fait dans les deux mois suivant les arrêtés de nomination. Ils sont alors envoyés aux centres hospitaliers afin que ces derniers les prennent en compte et les assurent dans les meilleurs délais. Une copie est remise au praticien hospitalier concerné. À la réception du document, le praticien doit l’émarger afin d’assurer qu’il en a pris connaissance.

La contribution du CNG dans l’accompagnement professionnel

Le CNG accompagne les praticiens hospitaliers dans leur développement professionnel dans le but qu’ils soient plus efficients et offrent les meilleures performances collectives. Depuis 2008, le bureau mobilité développement professionnel du CNG a accompagné 2 800 professionnels. Ces accompagnements sont dispensés par des coachs. Le bureau mobilité développement professionnel communique très souvent avec les établissements hospitaliers, les agences régionales de santés et autres institutions publiques de santé pour assurer la lisibilité et la visibilité de cette offre importante. Il existe ainsi des dispositifs d’accompagnement individuels assurant le coaching, le bilan professionnel, l’accompagnement du projet et la mobilité. Ces accompagnements peuvent porter sur le développement professionnel et managérial, la reconversion ou la mobilité.

Les dispositifs collectifs se définissent par des ateliers collectifs développés par le CNG. Ils aident à renforcer la coopération, le décloisonnement et la solidarité dans les équipes. Ces dispositifs collectifs portent sur le développement de la posture managériale, sur le codéveloppement, le déploiement d’un projet professionnel, sur la façon de mieux se connaître pour mieux interagir et sur la dynamisation des ressources personnelles pour mieux gérer son stress. Les praticiens hospitaliers peuvent encore intégrer l’approche de réseau afin d’acquérir une méthodologie pour créer, entretenir ou développer un réseau afin de mettre en œuvre de façon efficiente un projet professionnel. Il existe un calendrier de ces ateliers sur le site du CNG.

Les autorisations d’exercice et bourse à l’emploi

Les médecins trouveront sous la rubrique autorisation d’exercice toutes les informations nécessaires pour obtenir une autorisation d’exercice. Leur son indiqués aussi la liste des pièces à fournir, les textes réglementaires et les conseils utiles selon la spécialité qu’ils pratiquent. Sous la rubrique bourse de l’emploi, chaque personne intéressée par les propositions apparaissant sur le site du CNG, il est possible de visionner les divers postes concernés mais également de diffuser des offres pour les établissements hospitaliers. Apparaissent alors toutes les offres pouvant être saisies par mots-clés, types de poses et lieu géographique dans les départements.

Il est possible de prendre rendez-vous avec un membre du CNG en téléphonant au 01 77 35 61 00 ou en écrivant à l’adresse suivante :

CNG
(nom de la personne ou du service que vous désirez rencontrer)
Le Ponant B
21 rue Leblanc
75737 PARIS cedex 15

Découvrez toutes nos offres d’emploi destinées aux médecins et professionnels de la santé.

Share This