Combien gagne un médecin coordonnateur en ehpad ?

19 mars 2020 | Médecin coordonnateur

Au sein d’un EHPAD (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), le médecin coordonnateur a pour mission de veiller à la qualité de la prise en charge médicale gérontologique des résidents de son établissement. Il assure la coordination des actions des professionnels de santé intervenant auprès des personnes âgées dépendantes. Depuis 2005, la présence d’un médecin coordonnateur est obligatoire dans chacun des 7200 EHPAD en France.

La rémunération du médecin coordonnateur

Le salaire d’un médecin exerçant dans un établissement de santé en France dépend de son grade et de son échelon. Il varie selon les primes et indemnités et progresse avec l’ancienneté. Le salaire moyen du médecin coordonnateur en EHPAD s’élève à 64 800 € brut annuel, soit environ 3830 € net mensuel. En début de carrière, un médecin coordonnateur peut débuter autour 37 000 € brut annuel pour atteindre 110 000 € en fin de carrière. 

Les missions du médecin coordonnateur

Le médecin coordonnateur en EHPAD exerce sous l’autorité du responsable de l’établissement. Ses missions principales sont l’encadrement de l’équipe soignante et la coordination du projet de soins. Il donne son avis sur l’admission de nouveaux résidents et réalise les évaluations gérontologiques. Le médecin coordonnateur peut aussi être amené à réaliser des prescriptions médicales pour les résidents. 

Doté d’un bon relationnel, de qualités pédagogiques et d’excellentes capacités de négociation, le médecin coordonnateur organise les interventions des différents professionnels de santé. Il assure avec l’infirmier coordonnateur de l’établissement la bonne tenue des dossiers médicaux des résidents. Chargé de l’animation de l’équipe soignante, il veille à la mise en œuvre des protocoles, à la bonne pratique des règles gériatriques et il tient un rôle dans la formation continue de l’équipe soignante.

Devenir médecin coordonnateur

Un médecin coordonnateur doit détenir une capacité en gériatrie ou gérontologie validée dans le cadre de la formation médicale continue, un diplôme universitaire de médecin coordonnateur ou une attestation de formation en gériatrie délivrée par un organisme agréé. Il est possible d’être embauché sans ces qualifications, mais l’employé devra remplir ces conditions dans les trois années suivant son embauche.

De nombreux postes de médecins coordonnateurs sont des temps partiels. En complément, le médecin coordonnateur peut cumuler plusieurs emplois de coordination ou consulter soit au sein de l’EHPAD, soit à l’extérieur en tant que médecin libéral. Dans les grandes agglomérations, il est facile de cumuler plusieurs activités, mais dans les zones à faible densité démographique, il peut être difficile de trouver un second emploi à temps partiel. Cette situation entraîne dans certains EHPAD en zone rurale une pénurie de postulants et donc une difficulté à recruter.

Découvrez toutes nos offres d’emploi destinées aux médecins et professionnels de la santé.

Vous souhaitez recruter un médecin ? BRM Conseil se charge de vous en trouver un !

Share This