Emploi médical : pourquoi le salaire est un critère important à prendre en compte par les employeurs ?

6 janvier 2021 | Carrière médicale

Si aujourd’hui la France connait une crise économique et sociale, le secteur de la médecine fait partie des exceptions avec de nombreux établissements à la recherche de médecins généralistes ou spécialistes. Certains départements sont devenus des déserts médicaux et les structures comme les hôpitaux ou les Maisons de Santé Pluridisciplinaire (MSP) recherchent désespérément des médecins de toutes qualifications, quelle que soit leur expérience.

Lorsqu’un employeur publie une offre d’emploi pour un médecin dans le cadre d’un plan de carrière, le salaire est un élément clé pour attirer les médecins jeunes ou moins jeunes, notamment si cet emploi nécessite une relocalisation.

Trouver le bon compromis entre expérience et rémunération

Si le secteur de la médecine reste un segment où il y a une forte tension entre postes à pourvoir et recrues disponibles, les employeurs ne seront pas toujours prêts à proposer un salaire extravagant compte tenu des finances de la structure. Cependant, le médecin peut mettre en avant son expérience ou ses qualifications pour exiger une rémunération plus en adéquation avec ses attentes, en mettant en évidence la difficulté pour les recruteurs de trouver des profils disponibles.

Si dans le secteur public, les salaires sont encadrés, il n’en est pas de même pour les structures privées comme les cliniques, où le médecin peut aspirer à des émoluments conséquents. Si le salaire proposé n’est pas en adéquation avec le marché, le recruteur verra de nombreux talents lui échapper pour aller à la concurrence, avec comme résultat un poste vacant ou occupé par un médecin qui ne dispose pas forcément des qualifications requises.

Mettre en avant tous les avantages pour attirer les jeunes talents

Le salaire est un facteur important dans le recrutement des médecins compte tenu de la situation sanitaire actuelle et du manque de médecin dans de nombreux départements de France. Cependant, les recruteurs peuvent, en plus du salaire, proposer d’autres avantages pour le médecin afin de le retenir. Ces avantages peuvent être sous forme de primes (activités, horaires, périodiques…), sous forme d’équipements ou de logistique mis à disposition (voiture de service ou de fonction, matériel informatique…) ou en aménageant les horaires pour concilier vie professionnelle et vie familiale.

Le salaire doit être suffisamment élevé pour attirer l’attention du médecin, mais les autres avantages doivent être mis sur le devant lors de l’entretien pour faciliter les négociations et permettre au recruteur de compléter le poste vacant.

Découvrez toutes nos offres d’emploi destinées aux médecins et professionnels de la santé.

Vous souhaitez recruter un médecin ? BRM Conseil se charge de vous en trouver un !

Share This