Cabinet de médecine générale : les avantages à travailler comme libéral en zone rurale

20 avril 2020 | Médecin généraliste

Partout, en Europe, on note une baisse significative du nombre de médecins généralistes. La France est assez fortement touchée et doit faire face à une pénurie de praticiens dans certaines zones. Il existe un principe de libre installation pour le professionnel. Cependant, pour faire face à cette pénurie, de nombreuses politiques ont été mises en place afin d’inciter l’installation de médecins libéraux dans les zones concernées. Il est important d’encourager les jeunes médecins généralistes à venir faire carrière, et cela, à des conditions avantageuses. C’est l’assurance-maladie qui interviendra dans les zones d’intervention prioritaire, c’est-à-dire les plus touchées. L’État et les collectivités territoriales qui agiront aussi dans les zones d’action complémentaires. Une intervention visant à multiplier les emplois de médecins dans des zones où le manque est important.

Les aides conventionnelles

Ces aides conventionnelles sont financées par l’assurance-maladie. Elles ont été mises en place en 2016 afin de lutter contre la désertification médicale. Ces aides sont au nombre de quatre : le contrat d’aide à l’installation des médecins, le contrat de stabilisation et de coordinations des médecins, le contrat de transition, le contrat de solidarité territorial médecin. Il s’agit de sommes forfaitaires plafonnées, conditionnées à certaines obligations. Ces aides sont versées en deux fois : une première fois lors de l’installation, et la seconde partie un an après. Elles permettent de faire face aux frais tels que l’achat de matériel, etc.

Les aides de l’État

Ces aides interviennent sur une zone géographique plus large. Il ne s’agit pas d’un financement comme les aides de l’assurance-maladie, mais d’une sorte de compensation destinée permettant au médecin d’obtenir une garantie financière lors de son installation, d’un congé maternité, etc. Ces aides de l’État sont bien évidemment limitées dans le temps et, comme les aides conventionnelles, soumises à certaines conditions et obligations.

Les collectivités territoriales peuvent également agir en proposant des bourses d’études ou des aides financières en contrepartie d’une installation. Les mairies peuvent aussi proposer des aides, mais dans une moindre mesure. Il s’agit souvent de la gratuité des locaux pour le cabinet médical, de l’aide dans la recherche d’un logement, etc. Il est possible également dans des zones de revitalisation rurale de bénéficier d’exonérations fiscales et sociales. Cette aide, initialement destinée aux créateurs d’entreprises, peut aussi profiter à un jeune médecin libéral qui souhaite s’implanter.

Il peut donc être avantageux de venir implanter un cabinet médical et de travailler comme médecin généraliste libéral dans des zones rurales en France.

Découvrez toutes nos offres d’emploi destinées aux médecins et professionnels de la santé.

Vous souhaitez recruter un médecin ? BRM Conseil se charge de vous en trouver un !

Share This