Emploi gériatre : travailler en court séjour gériatrique ou en usld ?

18 mars 2020 | Gériatre

Dans le domaine de la gériatrie, la prise en charge des patients repose sur deux entités : les personnes traitées pour des maladies aigües, nécessitant des soins intensifs, sont hébergées dans les services hospitaliers de court séjour, celles qui, même après traitement, ne peuvent rentrer chez elles, sont admises au sein des unités de soins longue durée (USLD), qui sont plus médicalisées que les Ehpad. En tant que médecin gériatre, le choix de travailler dans l’un ou l’autre de ces services est une question qui peut se poser. Voici un état des lieux pour mieux connaître les perspectives d’emploi et de carrières du secteur.

Privilégier l’hospitalier

Pour distinguer le court séjour gériatrique et les USLD, il faut prendre en compte la spécificité des unités et des missions qui leur sont confiées. Les unités de court séjour ont pour but d’assurer la prise en charge de patients non programmée, de procéder à une évaluation globale de leur état, d’établir un diagnostic de leurs pathologies et pratiquer les soins, envisager leurs conditions de vie ultérieures. Ce sont de petites unités où il faut composer avec la détresse des patients, la nécessité d’être efficace, et au sein desquelles il faut s’attendre à devoir affronter des horaires complexes. Ce sont des services où les besoins sont nombreux et où le métier est avant tout centré sur la médecine et le traitement des pathologies.

À mi-chemin entre le médical et le sanitaire et social

La mission des USLD offre un rapport différent avec les patients. Certes, la médicalisation y est importante et c’est en cela que les USLD se distinguent des Ehpad. Ce sont des unités de plus grande taille que les unités de court séjour gériatrique et les patients sont ce qu’on appelle des patients résidents. Si le médical est toujours présent, il se pratique sur le temps long et les USLD ont également une mission sanitaire et sociale. Ainsi, à côté des soins, les patients bénéficient de dispositifs sociaux. Travailler au sein d’une USLD induit potentiellement moins de stress, une nécessité moindre d’agir dans l’urgence, une plus grande facilité à organiser ses journées. En revanche, il faut être prêt à sortir du purement médical pour glisser vers la psychologie et le relationnel, ainsi que vers l’organisation. Là encore, les besoins sont importants et l’allongement de la durée de vie assure qu’ils le resteront. La gériatrie s’affirme clairement comme un secteur d’avenir et de perspectives.

Découvrez toutes nos offres d’emploi destinées aux médecins et professionnels de la santé.

Vous souhaitez recruter un médecin ? BRM Conseil se charge de vous en trouver un !

Share This