Les médecins sont-ils mieux payés en France qu’en Espagne ?

16 mars 2020 | Carrière médicale

Que vous soyez étudiants, jeunes diplômés ou praticiens en activité, vous vous êtes certainement déjà posé cette question : où dois-je exercer mon métier ? Lorsque l’on sait que dans une décennie certains pays seront en pénurie de médecins, il est utile de se demander si travailler à l’étranger ne serait pas un meilleur choix de carrière. Faisons un tour d’horizon des perspectives d’emplois en France et en Espagne.

Trouver un emploi en France

Avec un système de santé envié par un grand nombre de pays de l’Union européenne, la France permet à un médecin d’exercer son métier dans le secteur public, le secteur privé ou en professionnel libéral. Des aides financières de l’état peuvent même être octroyées dans certains cas pour faciliter l’implantation d’un médecin généraliste dans une zone rurale peu attractive. L’Entrepreneuriat, par exemple, permet de créer un emploi dans un secteur en passe de devenir un désert médical.

Selon une étude récente de l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE), un jeune généraliste touche en moyenne 69 900 € par an en début d’activité. C’est environ 25 % de moins qu’un confrère établi. Cet écart est expliqué par la construction de sa patientèle. Mais ces revenus varient en fonction de la spécialité, pouvant s’élever à 189 000 € par an pour un radiologue.

Faire carrière en Espagne

Le système de santé espagnol diffère du système français. Le secteur public, contrôlé par l’état, est divisé en deux catégories : les centres de santé (généralistes et pédiatres) et les centres de spécialités. Les médecins, fonctionnaires, sont tous rémunérés sous les mêmes conditions par l’autorité organisatrice de soins. Le choix du poste et de la zone géographique ne revient pas au médecin, il est décidé par l’état en fonction des disponibilités et des besoins. Le secteur privé est, quant à lui, réservé aux patients plus aisés qui souhaitent être pris en charge plus rapidement que dans un établissement public. Le salaire moyen d’un médecin en Espagne est très variable, de 37 200 à 100 800 € net annuel, selon s’il travaille dans le secteur public ou bien en tant que professionnel libéral. Cette rémunération augmente avec l’ancienneté et la spécialité.

Le salaire est donné à titre indicatif et varie selon les spécialités et le secteur, public ou privé, que vous choisirez. Si le salaire est un peu plus élevé en France, d’autres critères sont à prendre en compte, comme le coût de la vie, le bien-être personnel et les contraintes familiales.

Découvrez toutes nos offres d’emploi destinées aux médecins et professionnels de la santé.

Vous souhaitez recruter un médecin ? BRM Conseil se charge de vous en trouver un !

Share This