Le médecin urgentiste travaille différemment d’un médecin généraliste. Là où ce dernier exerce seul en cabinet, le médecin urgentiste, entouré d’une équipe, travaille en hôpital ou clinique. Quand le médecin généraliste reçoit ses patients en consultation souvent sur rendez-vous pour rhumes, lombalgie, dermatose et autres maladies le plus souvent bénignes, le médecin urgentiste gère fréquemment des situations médicales d’urgence.

Les missions du médecin urgentiste

Le médecin urgentiste peut avoir différents lieux de travail. Il exerce dans les services des urgences de l’hôpital public ou en clinique, au SAMU (Service d’Aide Médicale d’Urgence) ou au SMUR (Service Mobile d’Urgence et de Réanimation). Il peut travailler aussi en structure privée comme SOS médecins, Médecins sans frontières etc.

Sa mission est de recevoir, de prendre en charge et d’examiner rapidement les patients malades ou blessés aux urgences. La rapidité et l’exactitude du diagnostic favorisent une prise en charge optimale du patient. Qu’il s’agisse de traiter une brûlure, une fracture, une crise cardiaque, le médecin urgentiste doit évaluer rapidement la gravité de l’état de santé du patient, décider et intervenir pour les premiers soins.

Sa priorité est de stabiliser les fonctions vitales pour les cas les plus critiques. Compte tenu de la diversité des situations rencontrées, le médecin urgentiste applique au quotidien de multiples compétences, en anesthésie, toxicologie etc. En fonction de la pathologie détectée, il oriente ensuite son patient vers le service adapté (pédiatrie, cardiologie, chirurgie etc.).

Les prérequis pour être médecin urgentiste

Formation

Après des études scientifiques et un bac S, la personne qui souhaite devenir médecin urgentiste s’engage dans onze années d’études de médecine. Six années d’études générales sont suivies de deux années de spécialisation puis encore deux années spécifiques supplémentaires (DESC) de médecine d’urgence.

Savoir-être

Le médecin urgentiste exerçant en situation d’urgence, il doit montrer réactivité, efficacité et sang froid dans l’exercice de son métier. Compte tenu des différentes situations qui peuvent se présenter à lui, ses capacités d’adaptation sont importantes. Le métier de médecin urgentiste est un métier de garde dans lequel le médecin peut être mobilisé 24 heures d’affilée pour accueillir, diagnostiquer et soigner les malades et blessés. Il doit donc avoir une bonne résistante physique et psychologique. Il faut également que le médecin urgentiste soit un bon communicant. En effet, il ne travaille jamais seul et agit au sein d’une équipe avec infirmiers urgentistes, chirurgiens, ambulanciers, etc. Il est aussi l’interlocuteur direct des familles des patients et doit pouvoir faire preuve d’écoute et d’empathie.