Focus sur le métier d’ophtalmologue

par | Avr 23, 2019

L’ophtalmologue traite toutes les maladies et autres pathologies affectant l’œil et la vision. La majorité d’entre eux font également de la chirurgie, pratiquant ainsi diverses interventions des yeux au laser. Aujourd’hui, rares sont les jeunes ophtalmologues diplômés. Nous constatons de longs délais d’attente pour obtenir un simple rendez-vous en cabinet. Il en est de même à l’hôpital, où les services d’ophtalmologie sont bondés. Être ophtalmologue nécessite de nombreuses qualités et une certaine expérience. Une fois celle-ci acquise, la reprise d’un cabinet peut se faire rapidement.

Les qualités indispensables pour devenir ophtalmologue

L’ophtalmologue fait partie intégrante du cercle des professionnels de santé. Il doit répondre à certaines exigences pour mener à bien ses multiples missions. L’empathie ainsi que la patience sont deux vertus indispensables à adopter. Comme tout professionnel de santé, il peut être confronté à des patients qui ont parfois du mal à contenir leurs douleurs et qui peuvent être à bout. Il est, de plus, régulièrement confronté à des enfants. C’est pour cette raison qu’il doit être pédagogue. Expliquer pourquoi porter des lunettes n’est pas toujours facile dans certains cas. L’ophtalmologue – appelé aussi ophtalmologiste ou oculiste – sait mettre en place une véritable relation de confiance avec ses patients. Avec sa casquette de chirurgien, il se montre méticuleux, habile et fait face à ses responsabilités. La précision et la délicatesse sont au rendez-vous lors de tout acte chirurgical lié aux yeux. L’ophtalmologue est une personne organisée, sachant gérer son travail en autonomie et ses consultations.

Des missions diverses et variées

L’ophtalmologue est un médecin spécialisé dans différentes maladies liées aux yeux et à la vue. Il est confronté à de nombreuses pathologies comme celles :

  • Des paupières : orgelet, chalazion, ptosis…
  • Du globe oculaire : DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge), glaucome…
  • Des yeux : conjonctivite, sécheresse oculaire…


  • Les patients consultent généralement un ophtalmologue pour un problème de vue. Ce spécialiste incontournable sait par exemple détecter une myopie, un strabisme ou une presbytie. Il peut aussi intervenir dans le cadre de plusieurs maladies ayant pour effets secondaires des troubles visuels. L’hypertension, le diabète et la sclérose en plaques en font partie. C’est dans ce type de cas qu’il collabore avec un large panel de spécialistes. Lorsqu’il reçoit ses patients, l’ophtalmologue est amené à évaluer leur champ de vision et leur tonus oculaire. Un fond d’œil est parfois nécessaire pour compléter efficacement son diagnostic final. Celui-ci l’aide à établir ses prescriptions de médicaments, collyres ou verres de contact.