L’endocrinologue est le spécialiste des hormones et de toutes les maladies ou dérèglements qui s’y rattachent. Il travaille généralement en milieu hospitalier, il exerce parfois en libéral (cabinet). Avec la montée en flèche des perturbateurs endocriniens, les spécialistes en endocrinologie ont de belles années devant eux. Faisons le point ensemble sur ce métier en plein essor.

L’endocrinologue : que fait-il exactement ?

L’endocrinologue consulte dans son bureau des patients hommes ou femmes de tous âges confondus. Qu’il s’agisse de jeunes adolescentes, d’hommes d’âge mûr, ou bien même des bébés. Les problèmes hormonaux touchent toute la population.

L’endocrinologue écoute son patient, l’ausculte si besoin, mais dans la plupart des cas, il prescrira des analyses plus poussées (sang, urines, radiographie, scanner, etc.) afin d’établir le diagnostic le plus précis. Une seconde consultation est généralement nécessaire pour connaître ce diagnostic et ainsi avoir la prescription médicamenteuse adaptée. Parfois, le patient n’aura qu’à changer d’hygiène de vie pour tout simplement, remettre en ordre son système hormonal et ne plus en subir les désagréments. C’est le cas par exemple pour un simple excès de cholestérol.

L’endocrinologue fait face à des maladies assez connues en règle générale telles quelles : les problèmes thyroïdiens, les anomalies des glandes surrénales, de l’hypophyse, des problèmes d’infertilité, de ménopause précoce, d’andropause, etc. La chirurgie pour ce spécialiste est assez rare mais possible.

Comment devenir endocrinologue ?


Avant de connaître les études nécessaires pour devenir endocrinologue, il faudra être sûr que c’est ce que vous voulez. Plusieurs savoir-être sont obligatoires comme l’empathie, le tact, la patience, l’écoute.

Pour devenir endocrinologue, comme pour toutes les autres spécialités de médecine, il va vous falloir quelques longues années d’études. C’est après le BAC que commence le vrai cursus. Il faudra vous inscrire au PACES (Première Année Commune aux Études de Santé). Vous passerez plusieurs examens durant cette première année qui détermineront si vous êtes sélectionné pour passer en deuxième année (environ 1 élève sur 3 accède à celle-ci). Puis vous ferez 5 années d’études pour arriver à l’ECN (Épreuve Classante Nationale). En fonction de ce classement vous aurez le droit de choisir la spécialisation que vous désirez. Pour l’endocrinologie, comptez 4 à 5 années supplémentaires qui déboucheront, après avoir soutenu une thèse, sur un Diplôme d’État de Docteur en médecine.

L’endocrinologue gagne environ 4 000 € net par mois. Il pourra aussi prendre la tête d’un service hospitalier et même se focaliser sur l’enseignement et la recherche s’il le souhaite.